atteindre son orgasme

Comment atteindre son orgasme?

7 septembre 2021 13 Par Antoinette Gbessemehlan

Vous le sentez, il est là, il arrive… et finalement non. L’orgasme est parfois capricieux, même si on le veut à tout prix! De plus, même si l’orgasme n’est pas un bouton magique sur lequel il suffit d’appuyer, certaines conditions réunies aident à y accéder. J’ai testé pour vous mesdames. Découvrez quelques astuces pour atteindre son orgasme ultime plus facilement.

L’orgasme, qu’est-ce que c’est ?

atteindre son orgasme

L’orgasme immédiat, intense, fulgurant et partagé… Cependant, on l’a bien vu celui-là dans les films, mais quand on éteint la télé, il faut se rendre à l’évidence : l’orgasme féminin est un peu plus compliqué que ça. Mais n’oubliez pas, vous seule avez la clé pour atteindre l’orgasme. Pour le plaisir sexuel, il est alors important d’atteindre son orgasme.

Avant d’atteindre son orgasme, il y a quelques étapes à ne pas banaliser.

Etape 1 : La naissance de l’excitation

Tout d’abord, c’est la phase pendant laquelle le désir naît et grandit. Les tétons se durcissent, la respiration s’accélère, le sang monte à fleur de peau… OH L’AMOUR !!!!

  • Chez l’homme : le pénis se gonfle, les testicules se contractent et, quand l’excitation est à son comble, une petite goutte de sperme pré-éjaculatoire s’échappe pour lubrifier la zone et donner le go ! Les mouvements de vas et vient !!!!
  • Chez la femme : les parois du vagin se tendent et ce dernier libère un liquide lubrifiant. On peut alors avoir la sensation de sentir le pouls de son cœur se mettre à battre dans son clitoris qui gonfle, durcit et qui, par cette érection, se détache des lèvres du vagin. A ce stade, même les pairs de gifle sont considérés comme les caresses car le niveau de désir est élevé. le fait d’atteindre son orgasme vous rends vivantes et en joie après le rapport sexuel.

Etape 2 : Ascension du plaisir

À ce moment-là, hummmmmmm les sensations s’emballent : le rythme cardiaque, la tension musculaire et la pression artérielle augmentent (le cœur atteint environ 180 pulsations par minute !).

  • Chez l’homme : les testicules se rapprochent du corps et le pénis atteint sa taille maximale. Pour éviter une éjaculation incontrôlée, il faut alors éviter toutes stimulations.
  • Chez la femme : le vagin se dilate et la lubrification est à son apogée. Les lèvres sont de couleur rouge foncée.

L’orgasme, comment l’atteint ?

Pour atteindre son orgasme plus facilement, il faut suivre ces conseils.

  • FAIRE L’AMOUR SOUVENT POUR S’EXERCER A L’ORGASME

Atteindre l’orgasme demande de l’entraînement. Pour mieux connaître les réactions de son corps et pour entretenir le désir de faire l’amour, il est indispensable de le faire assez régulièrement. Faire survenir un orgasme et le maîtriser n’est qu’une question de savoir-faire et donc d’entraînement !

Vous pouvez vous accorder avec votre partenaire sur la fréquence, et à ces moments-là, tout faire pour être dans de bonnes conditions pour faire l’amour. « Il est plus facile d’être dans un bon état d’esprit durant les week-ends, les vacances, ou à tout autre moment où vous n’êtes pas trop stressée« . Mais attention, faire l’amour souvent et régulièrement ne doit pas vous mener à culpabiliser si vous n’en avez pas envie. Il faut avant tout respecter son désir, qui peut varier d’une femme à l’autre.

  • PENSEZ A VOTRE PLAISIR

Pas assez égoïstes les femmes ? Au lit en tout cas, nous avons tendance à faire passer le plaisir de notre partenaire avant le nôtre. A tort, puisque notre jouissance décuple aussi la sienne… alors autant prendre son temps et jouir à deux ! Pour savoir ce qui nous fait grimper au rideau, encore faut-il connaître le mode d’emploi de son corps. Attention, l’orgasme n’est pas lié à la pénétration, et la stimulation des seins ou du vagin peut suffire à le déclencher chez certaines femmes. Caresser le contour des mamelons, que ce soit chez la femme ou chez l’homme, fait monter plus vite vers l’extase. Il ne faut pas non plus hésiter à explorer les nombreuses zones érogènes de son corps. A bas les tabous, partez aussi à la découverte de vos sensations les plus intimes. D’autant que plus le sexe est stimulé, plus il est sensible et réactif…

  • DEBRANCHEZ VRAIMENT !!!

Vous vous regardez fougueusement dans les yeux, la tension monte, le plaisir arrive… et vous vous apercevez que vous avez oublié d’acheter telle chose? Stop ! Chassez toute idée parasite, faites le vide absolu ; si vous êtes préoccupée, vous n’arriverez pas à aller très loin. Focalisez-vous sur chaque sensation et sur le bonheur qu’elle procure en vous. Mettez aussi au placard les petites pensées du type « est-ce que je suis bien épilée » ou encore « verra-t-il mon bourrelet » ? Le plaisir de l’homme est particulièrement accentué par ce qu’il voit, mais si son regard vous gêne, éteignez la lumière pour vous lâcher complètement. Entre une étoile de mer ou une fougueuse amazone, il n’y a pas photo, la seconde apportera plus de plaisir à votre partenaire… et à vous aussi ! C’est en étant complètement détendue qu’on atteint l’orgasme, ne l’oubliez pas.

  • RESPIREZ, CRIEZ !!!

Laisser vibrer ses cordes vocales qui facilitent l’orgasme ! « Crier libère, diffuse, amplifie l’énergie et le plaisir », tandis que le silence fait l’effet inverse. Mal respirer peut aussi bloquer l’orgasme. Une respiration profonde permet au contraire de relâcher toute la tension musculaire et d’atteindre l’orgasme plus facilement avec, en prime, une meilleure diffusion du plaisir. Certaines femmes ont tendance à retenir leur souffle lorsqu’elles sentent le plaisir monter, ce qui les empêche d’aller plus loin !

  • DEBRIDEZ VOTRE IMAGINATION

L’orgasme n’est pas seulement physique mais aussi psychologique ! Une bonne imagination aide à amplifier le plaisir. Dans ces conditions, le cerveau libère des hormones (sérotonines, endorphines et dopamines) qui mènent plus facilement vers le 7ème ciel. Pour stimuler l’excitation, n’hésitez pas à mettre en scène vos fantasmes et à vous nourrir de lectures érotiques. Il existe notamment des stimulateurs de plaisir qui éveillent les sens et le désir de manière très efficace. Un bon moyen de pimenter vos relations et d’exciter votre partenaire. Il n’y a aucune honte à s’entourer de quelques jouets, au contraire, ces derniers peuvent épicer les rapports sous la couette. Et si vous voulez l’entendre dire de douces paroles ou des mots crus pendant l’acte, dites-lui aussi ! Les hommes sont comme des bébés.

  • PARLEZ, ENCORE, ET ENCORE

Que ce soit en couple ou au lit, la communication est la clé ! Votre homme ne sait pas forcément comment s’y prendre avec vous, quelle que soit son expérience. Comprenez-le, chaque femme est si différente en matière de plaisir ! Guidez-le, il appréciera de vous entendre dire oh chéris tient moi par ci, Trésor caresse moi les seins, prend soin de mon clitoris,… quelles sont les caresses que vous préférez ? Exprimez-vous !!! En vous voyant folle de désir, le sien n’en sera que plus intense.

  • FAITES LA DANCE DU VENTRE

Mesdames, si vous voulez votre orgasme, il va peut-être falloir prendre le taureau par les cornes. N’attendez pas que le plaisir viennent, allez le chercher en bougeant votre bassin pour décupler la sensation, et retenez les positions qui vous font le plus grimper au rideau. Ondulez, faites des cercles et des huit afin d’orienter le bas de votre corps en fonction des zones sensibles de votre vagin. Si vous sentez que votre bassin est un peu verrouillé, n’hésitez pas à prendre quelques cours de danse orientale. En plus de vous sentir plus sensuelle de manière générale, il vous aidera à bouger davantage les hanches au lit.

  • N’OUBLIEZ PAS LE CLITORIS

Attention à ne pas négliger ce petit organe dont le pouvoir est immense ! Cette zone érogène est particulièrement sensible chez la femme et possède plus de 8.000 capteurs sensoriels. Le pénis, en comparaison, en compte seulement la moitié. Le clitoris doit donc être chouchouté avec attention à l’aide de caresses diverses et variées, l’extase ne devrait ensuite plus tarder…

  • TROUVEZ VOTRE POSITION SANS A PRIORI

Durant un rapport, commencez par les positions que vous appréciez le moins, pour finir par celle qui provoque l’extase. Missionnaire, levrette, cuillère … Il n’y a pas de bonnes ou de mauvaises positions, seulement celles que vous préférez. Certaines favorisent la stimulation clitoridienne, d’autres celle du point G de la femme et le point P de l’homme. Parmi ces positions, nous pouvons citer :Le Bateau ivre ; la chandelle ; L’Amazone ; La chaise ; L’équerre ; La chevauchée fantastique ; L’étoile…  Alors essayez tout ! La position des jambes joue aussi un rôle clé dans le déclenchement de l’orgasme. Si vous avez du mal à atteindre l’orgasme vaginal, testez la position d’Andromaque, où la femme est assise sur l’homme. Elle donne à cette dernière le contrôle des mouvements et de la profondeur de pénétration tout en sollicitant particulièrement la zone avant du vagin. Mais attention, cette position est à réserver pour la fin du rapport.

N’hésitez pas à expérimenter et à vous faire plaisir ! 

Comment savoir si  vous avez atteint l’orgasme ?

atteindre son orgasme

Si l’extase semble mystérieuse, ses manifestations sont quant à elles clairement identifiables. L’orgasme se déclenche quand le sexe ne peut plus supporter l’afflux sanguin. Le corps explose et le sang peut de nouveau circuler dans les autres membres. C’est ce spasme, qui permet de soulager la tension musculaire, que l’on appelle un orgasme.

  • Chez l’homme : il est généralement accompagné par l’éjaculation : la vésicule séminale se remplit et le sperme monte dans le pénis. Ce dernier, ainsi que les muscles du périnée, se contractent alors toutes les 0,8 secondes et le sperme jaillit.
  • Chez la femme : l’orgasme provoque la rétraction du clitoris et, comme pour les hommes des contractions rythmiques périnéales et vaginales toutes les 0,8 secondes environ.

Dans tous les cas, sachez que, quel que soit le type de jouissance, le plaisir a une influence très positive sur notre santé mentale et physique : il fait sécréter de nombreuses hormones très agréables pour notre cerveau : dopamine, sérotonine, endorphine, parfois ocytocine (motivations, sensation de bien-être, d’euphorie, de sécurité ou d’attachement). L’orgasme permet d’éviter la névrose là où l’inhibition de cette énergie produirait des effets de « stase » et une « cuirasse caractérielle ». Vous pouvez discutez avec le phythoterapeute pour tout probleme de santé en cliquant sur ce bouton WhatsApp

Alors, jouissez mesdames, jouissez si et comme vous le voulez, mais jouissez sans entrave !

L’AMOUR EST BEAU !!!!