Traiter naturellement la drépanocytose

9 août 2021 0 Par Antoinette Gbessemehlan

  La drépanocytose, étant une maladie héréditaire qui fait de ravages et réduit considérablement l’espérance de vie humaine, se guérit de nos jours par les plantes. Alors, qu’est-ce que la drépanocytose ? Et quel traitement utiliser pour traiter naturellement la drépanocytose. Suivez-nous pour en savoir plus sur comment traiter la drépanocytose.

 Qu’est-ce que la drépanocytose ?

La drépanocytose est une maladie génétique héréditaire en ce sens que si vos parents ne sont pas porteurs du gène responsable de cette maladie, vous n’en serait jamais atteint. En effet, la drépanocytose est née d’une anomalie de gène. Cette anomalie touche particulièrement les hémoglobines. L’hémoglobine normale (A)  mute et se transforme en hémoglobine anormale ou  S. Si les deux parents sont AS, et ont par exemple quatre enfants, ils risquent d’avoir un enfant malade SS. Cette maladie, est composée essentiellement des globules rouges mal formés, rendant difficile le transport de l’oxygène dans le sang. Amansibio vous montre comment traiter naturellement la drépanocytose. 

Les causes de la drépanocytose

Les causes de la drépanocytose

   La drépanocytose est une maladie génétique causée par une mutation du gène codant pour la synthèse de l’hémoglobine. Cette maladie correspond à une anomalie autosomique récessive. Plus précisément, la drépanocytose est transmise par les deux parents. Pour qu’un enfant soit malade, il faut qu’il reçoive de chacun de ces parents un gène muté. Lorsqu’on a reçu un seul gène muté, on est porteur sain. Ainsi,  lorsque les deux parents sont porteurs sains, leur risque de concevoir un enfant souffrant de la maladie est de un sur quatre. Lorsqu’un couple comporte un porteur sain et un malade, le risque est de un sur deux.

Les symptômes de la drépanocytose

Les  symptômes de la drépanocytose sont nombreux. Trois sont les symptômes les plus fréquents chez les malades. Nous avons :

  • L’anémie chronique qui est un manque de globule rouge qui se traduit par la fatigue et une sensation générale de faiblesse. Si l’anémie est sévère, la personne atteinte peut ressentir un essoufflement et une accélération des battements de cœur. L’anémie chronique se traduit le plus souvent chez les personnes souffrants de la drépanocytose par une couleur jaune des yeux et de la peau sans gravité, et par une fragilité.
  • La fièvre qui est plus fréquente avec une température élevée est un signe d’alerte qui doit inciter à consulter une urgence.
  • Les crises vaso-occlusives  qui sont dues à la mauvaise oxygénation de certains organes du fait de l’obstruction des petits verseaux sanguins par des globules rouges déformés. Il s’agit de douleurs brutales qui surviennent dans certaines parties du corps. Les plus souvent sont les os, les pieds,  les mains, le thorax, le cerveau, le ventre, etc. Ces douleurs sont les manifestions les plus fréquentes de la drépanocytose. Malgré ces symptômes, il existe des remèdes pour traiter naturellement la drépanocytose.

        Traiter naturellement la drépanocytose avec les produits à base des plantes

        Traiter naturellement la drépanocytose avec les produits a base des plantes

   Amansibio dispose des remèdes naturels faits à base des plantes pour traiter naturellement la drépanocytose. Nos produits sont uniquement composés des plantes. C’est donc un remède efficace qui a fait ses preuves dans plusieurs pays et qui continue de le faire. Ce produit pour la drépanocytose de Amansibio vous donne la possibilité de durer encore plus sur terre et de retrouver une circulation sanguine normale. Ce remède pour traiter la drépanocytose, empêche l’apparition des crises douloureuses tout en réduisant le nombre de globules rouges déformés par la drépanocytose et favorise en retour la production de nouveaux globules rouges normaux. Pour passer directement la commande, cliquez ici. Pour discuter avec le phytothérapeute afin de traiter de façon naturelle la drépanocytose, vous pouvez cliquez sur le bouton Whatsapp en dessous.

Lire aussi: