Candidose : Voici un traitement naturel

18 janvier 2021 1 Par Félix DOSSA

Candidose : Voici un traitement naturel. La candidose intestinale est une affection, qui se caractérise par une prolifération excessive et pathologique de micro-organismes fongiques. Cette prolifération excessive et pathologique peut entraîner d’importants troubles digestifs. Quel traitement naturel pour soigner la candidose intestinale ? Découvrez dans cet article les causes, les symptômes et le traitement naturel préconisé par AMANSIBIO.

Candidose : qu’est-ce que c’est ?

Candidose : qu'est-ce que c'est ?

Pour mieux cerner cette affection, il s’avère nécessaire de comprendre le fonctionnement de l’organisme humain. En effet, retenez que notre flore intestinale qui est le garant de notre bonne santé physique et psychique est constituée de 100 mille milliards de bactéries d’environ 400 espèces différentes. Mais, nous y trouvons également des champignons et des virus. C’est ce qui constitue notre microbiote.

Parmi ces bactéries, nous avons le candida albicans, qui est un champignon, et plus exactement une levure. Tous ces micro-organismes vivent en symbiose et ont tous leur rôle et utilité au sein de notre microbiote.

Par ailleurs, cet équilibre dans l’organisme est fragile et dans certaines circonstances des bactéries peuvent proliférer de manière si importante que l’équilibre est perturbé, on parle alors de dysbiose.

Dans le cas du candida albicans, qui est une levure ou champignon opportuniste naturellement présent dans notre intestin, sa prolifération peut mener à ce que l’on appelle une candidose. Et selon le degré d’infestation, cette candidose va générer des troubles plus ou moins gênants voire handicapants. La candidose, en devenant chronique, va alors affaiblir le système immunitaire et provoquer tout un tas de symptômes.

Le développement du candida albicans va également entraîner une inflammation et une perméabilité de l’intestin qu’il conviendra de soigner en même temps que la flore. Nous verrons ci-dessous comment le faire de manière naturelle.

Quels sont les symptômes d’une candidose ?

Quels sont les symptômes d’une candidose ?

En cas de candidose, les personnes concernées se retrouvent avec un certain nombre de symptômes gênants. Ces troubles peuvent être :

  • Mycose vaginale ou buccale (muguet), vaginite
  • Ongles abimés et mycose unguéale
  • Infections bactériennes à répétition
  • Troubles dermatologiques
  • Dysfonctionnement du système immunitaire, allergies, intolérances alimentaires
  • Migraines et maux de tête
  • Dépression, manque de concentration, anxiété, brouillard mental
  • Insomnie, fatigue
  • Troubles digestifs et respiratoires (en particulier au niveau des bronches)
  • Douleurs articulaires et musculaires
  • Troubles métaboliques (Prise de poids, obésité)
  • Baisse de la libido
  • Fringale sucrée et tension pulsionnelle élevée (avec une appétence particulière pour le pain et les produits sucrés)
  • Etc.

Quelles sont les causes d’une candidose ?

Parlant des causes d’une candidose, nous en distinguons deux catégories : les causes médicales et les causes de terrain.

Les causes médicales

Il s’agit des causes comme :

  • L’immunosuppression ou la fragilité immunitaire

Les candidoses intestinales sont fréquentes chez les personnes immunodéprimées. Il s’agit généralement des personnes hospitalisées dans des unités de soins intensifs, personnes souffrant de pathologies lourdes et chroniques, personnes sous antibiothérapie longue, personnes atteintes du SIDA. Ces causes sont décrites aussi chez des enfants souffrant de malnutrition.

  • La prématurité chez les bébés

La prématurité associée à un faible poids de naissance expose plus souvent les nouveaux-nés aux infections à Candida.

  • Le diabète de type 1 et 2

Les personnes diabétiques sont plus sujettes aux candidoses intestinales. Toutefois, il existe un traitement naturel pour en finir avec cette pathologie. Consultez rapidement l’article ci-après pour découvrir la recette : Le diabète : Causes, symptômes et traitement naturel.

  • Certaines maladies endocriniennes

L’hypothyroïdie, la maladie d’Addison, des maladies où les productions hormonales sont en sous-régime, sont des facteurs prédisposants aux infections à Candida.

  • L’utilisation de certains médicaments

L’utilisation d’antibiotiques est connue pour favoriser la candidose. En effet, levures et bactéries sont en compétition pour l’espace dans l’intestin grêle. Suite à une antibiothérapie qui décime les bactéries, la place est libre pour les micro-organismes fongiques.

Les corticoïdes sont des anti-inflammatoires qui agissent en inhibant la réaction immunitaire, ce qui expliquerait le développement des Candida. Par ailleurs, une immunité inhibée suppose que le système immunitaire laisse en paix les Candida.

L’utilisation prolongée d’inhibiteurs de la pompe à protons est un facteur causal identifié. De même, les traitements du cancer, chimiothérapie et radiothérapies, favorisent aussi les candidoses. Enfin, la pilule contraceptive serait également un facteur favorisant.

  • La dysmotilité de l’intestin grêle

Tout comme dans le SIBO (Small Intestinal Bacterial Overgrowth), la motilité de l’intestin grêle est perturbée en cas de candidose. En effet, la vidange périodique de l’intestin grêle ne se faisant pas correctement, les levures s’installent.

Les causes de terrain

Elles sont relatives à :

  • Une alimentation riche en glucides fermentescibles
Quelles sont les causes d’une candidose ?

En effet, le candida va pouvoir se développer et se transformer en champignon grâce à certains aliments comme le sucre en particulier. Toutefois, tous les glucides sont concernés y compris le fructose des fruits mais aussi les hydrates de carbones des céréales.

Les levures et autres moisissures vont également être utilisées par le candida pour se développer. Donc une consommation de glucides (gâteau, pâtisserie, pains, viennoiseries, bonbons ainsi que les fruits, céréales et féculents) et de moisissures (fromage, alcool, pain à la levure chimique) en excès peut déséquilibrer la flore intestinale en faveur du candida albicans.

  • Le stress

De toute évidence, le stress agit défavorablement de différentes manières. En effet, il réduit l’afflux sanguin au niveau de l’intestin. Celui-ci, moins bien oxygéné, fonctionne et se répare moins bien. Les cellules se contractent ce qui élargit les lésions existantes.

Dans le même temps, le stress réduit la production d’acide chlorhydrique dans l’estomac, ce qui ne permet plus de détruire aussi efficacement les bactéries et champignons du bol alimentaire. Il modifie aussi la motilité intestinale, en agissant sur le nerf vague et provoque l’arrivée dans l’intestin d’aliments insuffisamment digérés, qui vont favoriser les pullulations bactérienne et fongique.

Pour finir avec le stress, ce dernier affecte la croissance des bactéries bénéfiques, Lactobacilles et Bifidobactéries et favorise ainsi le développement de bactéries et levures pathogènes. En effet, il diminue la production de mucus protecteur qui empêche l’adhésion des micro-organismes pathogènes. Le stress diminue ainsi l’immunité intestinale (diminution des immunoglobulines de type IgA).

Lire aussi : Voici comment mon fibrome a disparu grâce à l’argile verte

Traitement naturel contre la candidose : comment s’y prendre ?

Ingrédients :

  • Portulaca Oleracea (communément appelé en goun, Dekinkanman)
  • Caesalpinia Pulchérima (communément appelé orgueil de chine)

NB : Seules les feuilles seront utilisées dans la recette.

Préparation : Mettre les deux ingrédients dans un canari, calciner et réduire en poudre noire.

Mode d’emploi : Mettre une cuillère à café dans un verre à Madère rempli d’eau chaude et faire boire 2 fois par jour. Candidose : Voici un traitement naturel.

NB : On peut aussi faire la décoction des deux plantes ensemble, boire la tisane et l’utiliser en bain.