Comment soigner l’herpès génital chez la femme ?

14 octobre 2020 1 Par Félix DOSSA

L’herpès génital est une maladie virale très contagieuse et sexuellement transmissible. Il touche la zone génitale, la zone anale et le plancher pelvien et se transmet le plus facilement par les contacts de peau à peau pendant les relations sexuelles. Le traitement peut atténuer les symptômes, mais il est impossible de guérir l’infection avec des médicaments. Cependant, il existe des recettes naturelles pour réduire le risque de contamination ou de transmission de l’herpès génital. Découvrez donc dans ce contenu, comment soigner l’herpès génital chez la femme.

L’herpès génital : qu’est-ce que c’est ?

L'herpès génital : qu'est-ce que c'est ?

L’herpès génital est une infection sexuellement transmissible (IST) causée par le virus de l’herpès simplex (VHS). Il peut causer des cloques sur les organes génitaux, l’anus, les lèvres et la bouche. Une personne atteinte d’herpès génital peut le transmettre à une autre personne lors d’une relation sexuelle.

L’herpès génital est plus fréquent chez les personnes âgées de 25 à 35 ans. Ses symptômes sont pénibles et récidivants et peuvent perturber la vie sexuelle des patients. Après la primo-infection, le virus reste dans l’organisme et se manifeste ensuite, plus ou moins régulièrement, sous la forme de poussées. 

En général, les personnes atteintes d’herpès génital n’éprouvent aucun symptôme ou confondent les symptômes avec ceux d’une autre affection. Elles ignorent ainsi qu’elles sont infectées. Lorsque des symptômes se produisent, ils peuvent mettre entre 2 et 12 jours à se manifester.

À titre de symptômes, on peut noter l’apparition de cloques (lésions), soit individuellement ou en grappes, n’importe où dans la région des organes génitaux ou de l’anus. Toutefois, les cloques s’encroûtent et guérissent après une ou deux semaines. Les symptômes les plus courants de l’herpès génital sont les suivants :

  • démangeaisons, picotements, sensation de brûlure ou douleur de la peau dans les zones infectées ;
  • douleur dans les jambes ou les fesses ;
  • enflure des ganglions lymphatiques de l’aine ;
  • écoulement aqueux du vagin ;
  • fièvre, maux de tête, douleurs musculaires, fatigue, etc.

Lire aussi : Comment faire partir l’herpès génital rapidement ?

Que faire en cas d’herpès génital ?

Prévenir l’infection

Les personnes atteintes d’herpès génital devraient éviter les contacts sexuels lors des poussées, c’est-à-dire les périodes où elles ont des cloques ou des sensations de picotement ou de brûlure de la peau. Ainsi faisant, il est possible de réduire, mais non d’éliminer le risque de transmettre l’infection.

Pour y arriver, il est recommandé d’utiliser un condom lors des relations sexuelles vaginales et anales. Notons que le condom n’est efficace que s’il couvre intégralement la région infectée. En cas de relations sexuelles orales, utilisez un condom ou une digue dentaire. Sachant qu’il n’existe aucun vaccin qui protège contre l’herpès génital.

Se faire tester

La seule façon de savoir avec certitude si vous avez l’herpès génital est de vous faire tester. Un médecin ou une infirmière peut faire le test pour vous. Le test consiste à effectuer un frottis pour prélever un échantillon de liquide d’une lésion. Les tests sanguins peuvent également révéler une infection à l’herpès, mais ils sont incapables de déterminer s’il s’agit d’une infection buccale ou génitale.

Lorsque vous vous faites tester pour l’herpès génital, il est conseillé de se faire tester aussi pour d’autres infections sexuellement transmissibles dont le VIH. D’autres IST peuvent être transmises de la même façon que l’herpès génital. Parlez à votre professionnel de la santé pour savoir à quelle fréquence vous devriez passer des tests de dépistage de l’herpès génital et d’autres IST.

Se faire traiter

Il est impossible de guérir l’herpès génital avec des médicaments. Cependant, si vous avez l’herpès génital, des médicaments antiviraux peuvent aider à prévenir les poussées ou à atténuer les symptômes lors d’une poussée. Pour qu’ils soient efficaces, il est important que vous preniez les médicaments en suivant à la lettre les instructions de votre médecin.

Dans le cadre du traitement d’herpès génital, le centre de phytothérapie AMANSIBIO vous propose une recette naturelle pour soigner cette affection.

Lire aussi : Voici une plante pour soigner l’herpès et le VIH SIDA

Comment soigner l’herpès génital chez la femme ?

Ingrédients

  • Nep Nep
  • Racine de Néré
  • Clou de girofle

Posologie : Faire bouillir les trois Ingrédients dans une marmite et boire un verre à bambou de la décoction matin et soir.

Bonne guérison à vous !!!