Top 5 des antirétroviraux naturels sans danger

7 août 2020 0 Par Félix DOSSA

Depuis l’apparition du VIH SIDA dans le monde des humains, ce dernier n’a pas cessé de faire des victimes sur son chemin. Face à cela, la médecine moderne ne parvient toujours pas à élaborer une formule efficace pour guérir définitivement le virus. La médecine traditionnelle ou la phytothérapie de son côté ne cesse non plus d’adapter des plantes capables d’apporter la guérison tant recherchée. C’est justement le but de ce contenu préparé par l’équipe des phytothérapeutes du centre AMANSIBIO en fournissant le top 5 des antirétroviraux naturels sans danger. Continuez la lecture et vous découvrirez plus d’informations sur ces plantes.

Le Jatropha rouge

Top 5 des antirétroviraux naturels sans danger : Jatropha rouge

De son nom scientifique « Jatropha curcas », le jatropha rouge est une plante souvent surnommée « plante miracle ». Il est très utilisé dans le traitement des rétrovirus notamment pour ses propriétés antirétrovirales. En effet, il est employé dans la phytothérapie pour soulager les personnes vivant avec le VIH SIDA.

La plante Jatropha rouge aide efficacement le système immunitaire à combattre le VIH ainsi que toutes les infections opportunistes liées au virus. Pour avoir plus d’informations sur les bienfaits de cette plante, nous vous invitons à consulter les contenus ci-après :

Par ailleurs, les phytothérapeutes du centre AMANSIBIO ont mis en place un traitement amélioré et prêt à l’emploi. Depuis notre boutique en ligne, vous pouvez consulter la thérapie n° 40 : Jatropha rouge + Panacée universelle, un traitement pour soigner le VIH SIDA. Cette thérapie est préparée à partie de la plante jatropha rouge et permet de guérir efficacement le VIH SIDA.

Le clou de girofle

Top 5 des antirétroviraux naturels sans danger : Clou de girofle

Originaire de l’Indonésie, le giroflier est un arbre tropical vert issu de la famille des Myrtaceae. C’est cet arbre qui produit les clous de girofle reconnus surtout pour ses nombreuses vertus médicinales. Il possède des propriétés antirétrovirales, antibactériennes, anti-inflammatoires et antiseptiques. De toute évidence, les effets anesthésiants du clou de girofle se font remarquer en cas de douleurs dentaires et des douleurs musculaires.

Le clou de girofle montre une certaine efficacité dans le traitement des problèmes digestifs, le grondement du ventre, le manque d’appétit, la diarrhée, les nausées et les vomissements. Sa composition lui confère en outre des potentiels nécessaires pour guérir plusieurs maladies.

Le clou de girofle agit aussi contre les bactéries, les microbes et les virus. Il est composé de l’eugénol qui constitue son principal actif de base. Ce dernier permet de nettoyer les bactéries et virus présents dans les voies génito-urinaires.

Lire aussi : Quelques vertus incontournables du clou de girofle contre le VIH SIDA.

L’arbre à thé

Top 5 des antirétroviraux naturels sans danger : Arbre à thé

Tout comme le clou de girofle, l’arbre à thé est une plante qui appartient à la famille des Myrtaceae. Il est très utilisé dans le traitement des infections sexuellement transmissibles en raison de ses effets antiviraux. Son huile essentielle constitue principalement une huile anti-infectieuse à large spectre. Cette dernière possède des effets à la fois sur les virus, les bactéries et les champignons. Son emploi régulier favorise la stimulation du système immunitaire et renforce l’immunité de l’homme.

En effet, l’arbre à thé possède des propriétés immunostimulantes qui permettent à l’organisme humain de lutter efficacement contre les virus. Bref, l’utilisation de cet arbre permet notamment de détruire les virus, de désinfecter les cellules et de guérir l’organisme en général.

L’aloès ou l’aloe vera

Top 5 des antirétroviraux naturels sans danger : Aloes

L’aloès est une plante réputée pour ses multiples vertus notamment sur le plan médicinal. Il est souvent employé dans le traitement des infections cutanées associées au VIH. Les feuilles de l’aloès comportent une substance gélatineuse qui témoigne d’une certaine efficacité contre ses infections cutanées.

De même, cette substance contenue dans les feuilles est susceptible d’assurer le bon fonctionnement des cellules immunitaires. Soulignons que ce sont ces cellules qui sont responsables de la défense de l’organisme contre le VIH. C’est ce qui explique d’ailleurs la nécessité d’en prendre soin.

Le citron

Top 5 des antirétroviraux naturels sans danger : Citron

Le citron est un fruit du genre citrus dont le jus contient un pH d’environ 2,5. D’après de nombreuses expériences, ce jus pourrait aider efficacement dans la lutte contre le VIH. En effet, il en faut une solution contenant 10 % de jus de citron pour arriver à bout de ce virus.

Avec une telle concentration en pH, vous pouvez être certain de réduire considérablement l’activité du VIH sur votre organisme. En outre, c’est l’acidité de ce jus qui lui confère cette propriété miraculeuse. Alors, si vous êtes sous l’emprise du VIH SIDA, n’hésitez pas à prendre du citron et partagez cette information autour de vous.

Voici donc le top 5 des antirétroviraux naturels sans danger. Ensemble, nous pouvons vaincre le VIH SIDA.

Chez AMANSIBIO, les hommes et les plantes.

Lire aussi : 10 plantes antivirales pour augmenter le taux de CD4.